Paris : Appartement Haussmannien dans le 15ème

Le Contexte

  • Ce projet est une longue histoire faite de rebondissements, heureux et émouvants !!
  • Je n’ai pas eu la chance de rencontrer ma cliente, mais j’ai travaillé pour elle par l’intermédiaire de sa nièce qui était plus à même de correspondre avec Anderea-deco, le projet se situant sur Paris. La mission du départ était de me confier le projet décoratif, les travaux à un cabinet d’architecture.
  • Lorsque j’ai visité les lieux pour la 1ère fois, ce fut impressionnant. Suite à une explosion provoquée par une fuite de gaz, cet appartement était noir, tristement délabré. Ma cliente, une dame âgée en avait réchappé et se trouvait dans un lieu plus tranquille, se reposant de ses émotions. Pas facile ainsi d’insuffler une nouvelle ambiance, néanmoins il y avait un bel éclairage, l’appartement se situant au 6ème étage bénéficiait d’un maximum de clarté.

Le Projet

  • Une tonalité dans les verts (Pigeon n°25 de Farrow Ball), une touche de doré d’un panneau décoratif doux m’inspira. Faire entrer le soleil, la nature dans un appartement haussmannien, telle était mon envie !!! Les codes devaient être maintenus avec les corniches révélant une belle hauteur sous plafond, puis les huisseries assorties, un contraste de couleur pour les fonds de bibliothèque (Brinjal n°222 de Farrow Ball). Dans la chambre un grand panoramique évoquant un paysage dans la brume en tête de lit (cf planche ambiance chambre), la petite entrée avec un papier peint aux branchages suggérés, et une salle de bain au côté rétro donnaient le ton. Le mobilier fut choisi en rapport, velours, bois, métal pour apporter quelques contrastes.

Fin du projet déco, début des travaux

  • Le projet bouclé, la situation changea malheureusement peu de temps après, ma cliente ayant décédé entre-temps… Ce fut une période bien triste et émouvante, P. ne pourrait connaître cette nouvelle douceur que nous voulions lui rendre.
  • Les travaux débutèrent alors, et furent suivis par l’agence d’architecture Dangy située à Paris. Pour des raisons de budget, d’orientation différente (quant aux futurs occupants), il fallut faire des coupes dans le projet initial. L’enjeu fut de garder l’esprit de départ mais certains choix stratégiques furent pris, en vue de la location de l’appartement. Panoramiques, papiers peints, huisserie, rideaux… furent oubliés afin de rester dans un domaine plus neutre.

Aujourd’hui

  • Il n’en demeure pas moins que cet appartement garde un esprit coquet, et saura sans doute ravir ses futurs occupants !!

Photos réalisées par Virginie Durieux, Agence : Mon oeil dans la déco